CPTS Metz et environs

Construire le système de santé de demain

Organiser les soins de ville

Les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, ou CPTS, sont des organismes de coordination de santé d’un nouveau genre. Issus de la loi de modernisation du système de santé du 21 janvier 2016, leur développement s’intègre dans le projet national “Ma santé 2022”.

Leur but ? Réunir les professionnels de santé et les acteurs médico-sociaux d’un même territoire autour d’un projet de santé pour répondre aux problématiques spécifiques de sa population. Ce territoire n’est pas une entité géographique administrative déjà existante, mais un territoire défini par les pratiques des professionnels et les problématiques de santé.

Les CPTS ne remplacent pas les systèmes de coordination existants. Elles viennent les renforcer afin d’améliorer le parcours de santé et l’accès aux soins de sa population. Très souples dans leur fonctionnement, elles intègrent les contraintes professionnelles de leurs acteurs, les professionnels de santé.

Le Dr Alain Prochasson, Président de la CPTS Metz et environs et le Pr Sophie Siegrist, Vice-Présidente, vous présentent en quelques minutes les acteurs, les missions et les projets de la CPTS Metz et environs.

Et la CPTS Metz et environs ?

La CPTS Metz et environs travaille sur le territoire de la permanence des soins ambulatoires de Metz et environs. Afin d’apporter des solutions concrètes aux professionnels qui y exercent, la CPTS Metz et environs s’est constituée en association. 7 collèges de professionnels de santé issus de notre territoire et un conseil d’administration composé de leurs représentants la pilotent et décident de ses actions.

Les impacts des CPTS pour les établissements de santé.

Effet taille, histoire des territoires, cultures professionnelles différentes, … les raisons ne manquent pas pour expliquer que la liaison ville-hôpital ne se soit pas mise en place avec d’autant d’ambition et de réussite, dans tous les territoires.

Le projet de loi « Ma Santé 2022 » est très clairement « hospitalo-décentré ».

Dans ces conditions, la question est de savoir quelle place l’hôpital peut prendre dans ce dispositif. Membre d’une CPTS ou partenaire, cela reste à déterminer en fonction des enjeux locaux notamment. Il serait toutefois dommage que les établissements publics de santé se désintéressent de ce qui s’annonce comme une petite révolution des soins de ville.

Et la réforme « Ma Santé 2022 » est à ce titre plus exigeante, puisque les textes devraient en principe introduire la participation de représentants des CPTS à la commission médicale d’établissement (CME) et au conseil de surveillance des hôpitaux de proximité.

Cela dit, au-delà de la contrainte, il y a l’opportunité pour les hôpitaux : qu’ont-ils à gagner à voir se développer les CPTS et à nouer des partenariats avec ces structures ? Bien sûr, il y a un effet d’aubaine, puisque les CPTS pourront bénéficier de financements fléchés : recrutements d’assistants médicaux, financements conjoncturels ou structurels…

Mais plus avant, les CPTS constitueront un interlocuteur unique et institutionnel de l’hôpital pour le développement des filières. L’identification des acteurs peut en être facilitée pour les professionnels hospitaliers. Les organisations soignantes peuvent y gagner : préparation de la sortie et du retour à domicile, protocoles communs, permanence des soins…

Sans compter une possible mutualisation des moyens (partage de locaux, d’équipements, d’expertises), dont les acteurs pourront tirer profit.

Les CPTS n’intéressent dans ce contexte pas que les hôpitaux de proximité, mais également tous les établissements de santé déployant une offre de proximité.

Un partenariat conventionnel est à envisager à cet égard, afin d’enraciner la CPTS dans le tissu sanitaire local, et de responsabiliser les établissements de santé dans la stabilisation de l’offre de soins de ville.

Source : revue Gestions hospitalières, n°583, février 2019 

Intervention de Dr Alain Prochasson,
Président de la CPTS Metz et environs
Ca bouge en région

Les enjeux des CPTS

Faible renouvellement des départs en retraite des professionnels de santé, changement des habitudes de vie, demandes de soins en augmentation… Notre système de santé rencontre de nombreuses problématiques. L’organisation coordonnée des professionnels de santé en ville peut permettre d’y répondre. C’est dans ce contexte que les CPTS ont vu le jour.

Les professionnels de santé connaissent les difficultés quotidiennes du terrain. Ils sont les plus à même d’apporter des solutions pratiques aux problèmes auxquels ils font face. Leur implication est donc essentielle. Les CPTS leur offrent un cadre afin qu’ils puissent se rencontrer, réfléchir ensemble et permettre la mise en place de ces solutions.

Ainsi, les CPTS sont un véritable défi. Si leur développement ne peut se faire sans l’initiative et l’investissement des professionnels de santé de leurs territoires, elles sont cependant nécessaires tant elles pourraient permettre d’y insuffler de nouvelles dynamiques et d’améliorer l’accès aux soins.

 Et la CPTS Metz et environs ?

La CPTS Metz et environs organise régulièrement des réunions d’information pluri-professionnelles afin de présenter ses activités et de provoquer des rencontres. Elle travaille à la fédération des acteurs de santé sur son territoire et propose déjà des outils de coordination concrets comme l’application Entr’Actes.

Les Missions de la CPTS Metz et environs

Les grands axes de missions des CPTS sont définis par la loi de modernisation de la santé de 2016. La CPTS Metz et environs y a intégré les problématiques liées à son territoire pour en dégager les missions suivantes :

 

 

  • Développer la coordination entre les professionnels de santé du territoire par la mise en place d’outils numériques
  • Organiser la prise en charge des patients entre professionnels de santé et entre la ville et l’hôpital
  • Permettre l’accès à un médecin traitant
  • Gérer les demandes de soins non programmées
  • Fluidifier le parcours de soins
  • Développer la prévention (pour l’ostéoporose, l’autisme, l’obésité et la vaccination)
  • Partager et rationaliser les ressources humaines et structurelles
  • Imaginer de nouveaux modes de prise en charge des patients,
  • Expérimenter de nouveaux modes d’exercice professionnel

Quels Bénéfices ?

Pour les professionnels 

  • Gain de temps médical et professionnel
  • Travail en équipe hors les murs
  • Organiser une réponse aux demandes urgentes

 

Pour les patients

  • Éviter les difficultés de recherche pour certaines spécialités
  • Faciliter l’accès aux soins
  • Permettre l’accès à un médecin traitant
  • Eviter le recours au service des Urgences

La CPTS Metz et environs : un lieu de formation

Des étudiants et internes en médecine générale y sont accueillis pour réaliser des stages, études sur le territoire de la CPTS Metz … et des thèses pour obtenir le grade de docteur en médecine.

4 internes en médecine générale travaillent actuellement sur 4 thématiques suivantes :

  • Les Troubles du Spectre Autistique
  • Les Soins non programmés
  • La téléconsultation
  • Mutilations sexuelles féminines

Une infirmière en formation IPA – Infirmier en Pratique Avancée – qui sera diplômée en 2020 à l’issue des 2 années de formation, également en stage dans une Maison de Santé Pluriprofessionnelle sur le territoire, réalise à la CPTS Metz… un guide des missions d’une IPA, pathologie par pathologie.

CPTS Metz et environs
32 rue Lothaire
57000 Metz
03 72 51 03 99


contact@cpts-metz.fr

La CPTS de Metz et environs n’est pas un service médical.

Pour toute demande de soins, contactez votre médecin traitant.
Ou en son absence, appelez Médigarde
au 08 20 33 20 20

Pour une urgence vitale, appelez le 15