L'élimination des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux

De nombreux traitements de maladies chroniques tels que l’injection d’insuline, d’anti-rétroviraux, de traitements anti-hépatiques, etc… engendrent de la part des patients en auto-soins la production de Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (D.A.S.R.I.)

Le traitement du diabète et particulièrement les diabètes insulino-traités, entraînent une consommation importante de stylos à insuline, aiguilles, seringues, lancettes et bandelettes pour le contrôle glycémique

La responsabilité des D.A.S.R.I. incombant au producteur de ces déchets (le patient), il lui revient l’obligation de les collecter immédiatement après usage dans des récipients adaptés (collecteurs de déchets) répondant aux normes de sécurité (NF X 30-500) ; ceci afin d’éviter tout risque de contact par un tiers avec du matériel usagé ; il doit éliminer ses déchets et en assurer la traçabilité lors de la destruction

En outre, les D.A.S.R.I. produits par les ménages étant assimilés aux déchets ménagers spéciaux (DMS), les collectivités locales, communautés urbaines, ou organismes intercommunaux doivent en assurer l’élimination et informer sur les solutions proposées

Aujourd’hui, plus de 50% des patients diabétiques traités à l’insuline, sont équipés d’un collecteur de déchets

LE DASTRI EN PRATIQUE

DASTRI : c’est un organisme agréé par les pouvoirs publics pour gérer les D.A.S.R.I perforants des patients en auto-traitement

Comment ça marche ?

Vous pourrez y stocker vos aiguilles, lames de bistouri, lancettes en toute sécurité

Mais elle ne doit en aucun cas contenir de pansements, de sparadrap ni de cotons usagés, en effet, ce type de déchets peut être déposé dans votre poubelle traditionnelle

Il existe 4 types de boîtes :

La boîte de 2L est la plus grande boîte distribuée par DASTRI Elle est la plus appréciée des patients.

Elle permet aux patients de stocker à leur domicile une plus grande quantité de déchets de soins perforants et ainsi de limiter leurs déplacements pour rapporter ces déchets dans un point de collecte du réseau.

Elle doit être proposée en priorité aux personnes en situation de sédentarité souffrant de pathologies longues durées.

La boite de 1,5L  remplace la boite de 1L depuis le début d’année.

Sa hauteur  lui permet d’accepter tout type de stylo injecteur. En outre, l’ouverture de son couvercle été conçu pour permettre de déposer les applicateurs des capteurs de glycémie en continu (important : seuls les applicateurs des capteurs de glycémie sont collectés par DASTRI (présence d’un perforant), les capteurs eux-mêmes suivent une filière d’élimination spécifique. Il est nécessaire de se rapprocher du fabricant de ces dispositifs pour connaitre les modalités de leur élimination).

Elle doit être proposée en priorité aux personnes équipées de lecteur de glycémie en continue et aux utilisateurs de stylos injecteurs de grande taille (avec aiguille sertie par exemple).

La boîte de 0,5L est la plus petite boîte DASTRI

Elle doit être proposée en priorité :

  • aux utilisateurs d’autotests VIH
  • aux personnes en situation de mobilité (vacances)
  • aux personnes auxquelles a été prescrit un traitement de courte durée
  • aux enfants

A noter : Un autre format de contenant existe : la « Recycling Box ». Ce petit carton de 2L est livré avec la pompe OMNIPODS aux patients équipés. Ces cartons ne sont donc pas disponibles en pharmacie.

EN SAVOIR PLUS

 

CPTS Metz et environs
32 rue Lothaire
57000 Metz
03 72 51 03 99


contact@cpts-metz.fr