MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES

Qu’est-ce qu’une mutilation ?

Les Mutilations Sexuelles Féminines (MSF) regroupent l’ensemble des actes à visée non thérapeutique qui aboutissent à l’ablation partielle ou totale des organes génitaux externes de la femme.

Selon l’OMS, il en existe 4 types. 

TYPE I : Clitoridectomie

Ablation partielle ou totale du clitoris et/ou du prépuce.

mutilations sexuelles type 1
mutilations sexuelles type 1

(Source : Huston P. – Rapport compilé pour le groupe de travail fédéral interministériel sur les mutilations des organes génitaux féminins – Bureau pour la santé des femmes, Santé Canada, 2000.)

 

TYPE II : Excision (80% des MSF)

Ablation partielle ou totale du clitoris et des petites lèvres, avec ou sans excision des grandes lèvres.

mutilations sexuelles types 2

(Source : GAMS)

 

TYPE III : Infibulation (15% des MSF)

Rétrécissement de l’orifice vaginal avec recouvrement par l’ablation et l’accolement des petites et/ou des grandes lèvres, avec ou sans excision du clitoris.

mutilisations sexuelles type 3

(Source : GAMS)

TYPE IV 

Tous les autres procédés de mutilation (scarifications, étirement des petites lèvres…)

Qui est concerné ?

  • 200 millions de femmes dans le monde
  • 125000 femmes en France
  • 30 millions de femmes dans le monde risquent de subir une MSF dans les 10 années à venir

Dans quels pays est-ce pratiqué ?

mutilisations sexuelles type 3

(Source : UNICEF, 2014, Adaptation de la carte réalisée par GAMS Belgique)

Quel est le rôle du professionnel de santé ?

  • La pratique des MSF est illégale et condamnable en France.
  • Tout professionnel de santé qui constate une MSF chez une femme, mineure ou majeure, doit en faire le signalement au Procureur de la République.
  • Le professionnel de santé se doit d’accompagner chaque patiente et peut l’orienter vers les intervenants de la filière de soin de la CPTS de Metz. Cette filière est composée de gynécologues, médecins généralistes, sages-femmes, psychologues et sexologues, formés sur le sujet.

FORMULAIRE DE SIGNALEMENT
D’UNE PERSONNE MAJEURE

FORMULAIRE DE SIGNALEMENT
D’UNE PERSONNE MINEURE

THÈSE SUR LES MUTILATIONS SEXUELLES FÉMININES

Travail réalisé par Maud Pelé

SUPPORTS INFORMATIFS

Prise en charge des mutilations sexuelles féminines par les professionnels de santé de premier recours – Février 2020

Mutilations sexuelles féminines : repérer et prévenir les situations à risque.

Mediscoop 18-02-2020

CPTS Metz et environs
32 rue Lothaire
57000 Metz
03 72 51 03 99


contact@cpts-metz.fr

La CPTS de Metz et environs n’est pas un service médical.

Pour toute demande de soins, contactez votre médecin traitant.
Ou en son absence, appelez Médigarde
au 08 20 33 20 20

Pour une urgence vitale, appelez le 15

logo assurance maladie