25 novembre | Dites STOP aux violences faites aux femmes

25 novembre | Dites STOP aux violences faites aux femmes

Le 25 novembre se déroule la journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Mobilisons-nous contre ces violences !

On estime à 219 000 le nombre de femmes qui sont victimes au cours d’une année de violences physiques et/ou sexuelles par leur partenaire (mari, concubin, pacsé, petit-ami ; ancien ou actuel ; cohabitant ou non).

3 femmes victimes sur 4 déclarent avoir subi des faits répétés.

8 femmes victimes sur 10 déclarent avoir également été soumises à des atteintes psychologiques ou des agressions verbales.

Ces chiffrent ne couvrent pas l’ensemble des violences au sein du couple puisqu’ils ne rendent pas compte des violences verbales, psychologiques, économiques ou administratives.

Professionnel.le.s de santé, policier.e.s, gendarmes, magistrat.e.s, avocat.e.s, travailleurs et travailleuses sociaux, personnels d’accueil au sein des services publics : différents acteurs interviennent dans le parcours d’une femme victime de violences sexistes et sexuelles.

Il n’y a pas de chronologie prédéfinie de leurs interventions, mais le rôle de chacun est important tant dans la phase de repérage des violences que d’accompagnement de la victime et, le cas échéant, de ses enfants.

Les besoins et demandes des femmes victimes étant multiples (sociaux, médicaux, juridiques, psychologiques…), il est donc essentiel que chaque professionnel inscrive son action au sein d’un réseau partenarial, de manière à favoriser une prise en charge adaptée et décloisonnée.

Seul cet accompagnement pluridisciplinaire permettra à la victime de sortir du cycle de la violence et de se reconstruire.

Victime ou témoin de violence : Appelez le 3919 (numéro d’appel gratuit depuis un poste fixe)

Pour en savoir plus sur cette journée de mobilisation :

Le site de l’ONU | stop-violences-femmes.gouv.fr

Retrouver tous les numéros d’urgences médicales et médico-sociales à Metz et environs