4 février : Journée Mondiale contre le Cancer

Chaque année, 9,6 millions d’individus meurent du cancer. Plus d’un tiers des cas de cancer peuvent être évités. Un autre tiers peuvent être soignés avec les bons traitements, s’ils sont détectés à temps. Avec les stratégies et les ressources appropriées, c’est jusqu’à 3,7 millions de vies qui peuvent être sauvées chaque année.

L’évolution de la maladie en France : une maladie dont on meurt moins

Selon Santé Publique France, en 2018, en France, le nombre de nouveaux cas de cancer est estimé à 382 000, dont 54% chez l’homme. Le cancer le plus fréquent chez l’homme est celui de la prostate (50000 nouveaux cas en 2015 – données 2018 non-disponibles). Chez la femme, c’est le cancer du sein qui reste le plus fréquent (58 000 nouveaux cas en 2018). L’estimation du nombre de décès par cancer s’élève en 2018, à 157 000 dont 57 % chez l’homme. L’évolution de la mortalité par cancer entre 1990 et 2018 est marquée par une diminution pour les deux sexes, plus prononcée chez les hommes.

Les acteurs de la lutte en région.

En cas de doute, le premier recours du patient est toujours le médecin traitant.

Le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers met en œuvre et évalue les programmes de dépistage organisé dans le Grand Est avec l’objectif d’augmenter le taux de participation aux dépistages.

La ligue contre le Cancer Moselle apporte un soutien et des solutions aux personnes touchées ainsi qu’à leurs familles et joue un rôle de premier plan dans les actions de prévention et d’information. Elle mène des campagnes au plus près des Mosellans. Pour toutes demandes complémentaires, vous pouvez vous adresser à la Ligue contre le cancer Moselle par mail.

En savoir plus sur la Journée Mondiale contre le Cancer.

Retrouvez toutes les actions de cette journée sur les réseaux sociaux : #JournéeMondialeContreLeCancer  #JeSuisEtJeVais