Nouvelle saison des gardes réspiratoires Kinégarde

La nouvelle saison des gardes respiratoires KinéGarde est ouverte.

KinéGarde, l’association de gardes respiratoires pédiatriques des Masseurs Kinésithérapeutes du Grand-Est et l’URPS Masseurs-Kinésithérapeute invitent les professionnels à s’inscrire ainsi qu’à renseigner leurs disponibilités. 

Les objectifs de KinéGarde

  • Organiser une prise en charge adaptée aux enfants pendant la période de bronchiolite, du 1er novembre 2019 au dernier week-end de mars 2020.
  • Assurer la prise en charge en urgence durant les week-end et jours fériés des pathologies respiratoires pédiatriques, en coordination avec les services publics et privés intéressés.
  • Assurer la continuité des soins à pathologie respiratoire, les week-end et jours fériés, à la demande des Masseurs Kinésithérapeutes libéraux ayant initié la prise en charge

Le dispositif est financé par les Fonds d’Intervention Régional (FIR) mise en place par l’ARS Grand-Est. Il permet d’indéminiser les astreintes des professionnels à hauteur de 160 euros par Week-end. 

LOGO Kinégarde

Lors de la création des Grandes Régions, l’URPS Masseurs-Kinésithérapeutes a rassemblé les gardes respiratoires de la Lorraine, de la Champagne-Ardenne et de l’Alsace pour créer  KinéGarde Respiratoire Grand-Est. 

Le fonctionnement de KinéGarde

  • Le Grand-Est  a été découpé en 47 secteurs géographiques.
  • Un Masseur Kinésithérapeute “réfèrent” départemental est désigné, son rôle consiste à collecter les candidatures, établir les calendriers, faire signer la charte.
  • Suite à leurs gardes, les MK devront faire suivre les bilans en renseignant la fiche de déroulement de garde en ligne ( nombre de bébé, fréquences respiratoirescore SEVA…), ce qui déclenchera le réglement de leurs astreintes.

Découvrez également KinéDom ; une expérimentation visant à encourager et inciter les Masseurs-Kinésithérapeutes à effectuer des soins à domicile.

Cette expérimentation doit permettre de réunir 500 masseurs-kinésithérapeutes du Grand Est qui réalisent des soins coordonnés à domicile et/ou qui souhaitent amplifier leurs interventions à domicile

Elle est mise en place par l’URPS Masseurs-Kinésithérapeutes, et soutenue par l’ARS Grand Est